Accueil - Contact

samedi 25 juin 2011

Spahi en bulle


Nous inaugurons une nouvelle rubrique intitulée "La Réclame " qui permettra de mettre en valeur les représentations des spahis dans la publicité. En effet, il fut un temps où les soldats de l'armée française en général et ceux de l'armée d'Afrique en particulier étaient un thème cher aux publicitaires. Jusqu'à la fin de la guerre d'Algérie, les spahis et le prestige qui les entourait ont servi de faire valoir à des produits de toutes sortes. Nous tenterons par cette rubrique de faire revivre, notamment aux plus anciens, les souvenirs d'un monde qui n'est plus.

Pour commencer nous vous présentons un buvard publicitaire des Chewing Gum Tarzan, "le préféré des enfants". Cette marque avait édité plus d'une vingtaine de buvards, représentant des soldats français de l'ancien régime à la IIIe Rébuplique, qu'elle offrait pour l'achat de ses chewing gum. Voici celui ayant trait aux spahis.

Spahi-Tarzan.jpg

Si vous souhaitez voir ce document en grand format, cliquez dessus.

lundi 6 juin 2011

Spahis d'après l'œuvre de Louis Klauth


Louis Klauth (1919-2007) était un des derniers peintres de Petits Soldats de Strasbourg. Il est à l'origine d'une collection complète de plusieurs dizaines de soldats montés sur socle, peints avec minutie et détails. Afin d'approcher au plus près de la réalité des uniformes des soldats, il constitua tout au long de sa vie un dossier d'étude de plusieurs centaines de pages comprenant des dessins, des gouaches, des calques ou encore des notes manuscrites qui lui permettaient d'approcher au plus prêt de la réalité des uniformes des soldats de l'armée française de l'époque. Nous vous présentons les dessins qui traitent des spahis sous la IIIe République.


Si vous souhaitez voir ces planches en grand format, cliquez dessus.

LouisKlauth1.png

LouisKlauth3.png

LouisKlauth2.png



Remerciements à Alain Berizzi pour la mise à disposition de ces trésors provenant de sa collection personnelle.
Nous vous recommandons particulièrement son site internet Soldaademohler dédié aux Petits Soldats de Strasbourg et à l'iconographie militaire.

jeudi 26 mai 2011

Spahis Algériens en 1914: revue de détail


Planche éditée par François Vauvillier dans les années 1980. Elle fait partie d'une série d'une quinzaine de planche ayant trait aux uniformes de l'armée française de 1914 à 1945.
L'intérêt de ces planches réside dans le détail apporté à la description des uniformes tant dans le dessin que dans la notice explicative.


Revuededetail1_CR.jpg


Si vous souhaitez voir ces documents en grand format, cliquez dessus.


Revuededetail.jpg


vendredi 13 mai 2011

Cheick ben Belgacem 2e Régiment de Spahis


Photo d'un spahi de 1ere classe du 2e régiment de spahis, probablement prise lors des premiers mois de la Grande Guerre. Notre homme est un ancien des conquêtes coloniales françaises des premières années du XXe siècle puisqu'il arbore la médaille coloniale et la médaille du Maroc.
Durant la Première Guerre mondiale le 2e RS s'illustrera notamment en Champagne et sur la Somme.

Spahi_2eRS_CR.jpg

Si vous souhaitez voir la photo en grand format, cliquez dessus.

dimanche 8 mai 2011

Spahis de papier


Spécialité alsacienne les petits soldats de Strasbourg ont effectués leurs premiers défilés aux environs de 1780 et pendant plus d'un siècle et demi ils n'ont cessé d'égayer l'imaginaire des enfants et des collectionneurs.
Il existe deux grandes variétés de petits soldats de Strasbourg et d'Alsace: ceux qui sont imprimés et ceux qui sont peints à la main. Après l'impression ou la mise en peinture, ils étaient collés sur du carton, découpés au couteau et ensuite montés sur de petits socles en bois. Ils intégraient par la suite les vitrines des collectionneurs où les boites à jouets des enfants.

La production de soldats de papier rencontra dans la masse populaire un terrain favorable, grâce à la mobilisation de 1792, aux retentissants succès des armées durant les guerres de la Révolution et de l'Empire qui firent vibrer une population enthousiaste, aux nombreux passages de troupes dans la capitale alsacienne, ainsi qu'à l'admiration sans bornes vouée par la population alsacienne à Napoléon Ier.
Le souvenir nostalgique qu'après sa chute l'Empereur laissa en Alsace, fit de la confection de petits soldats plus qu'une mode: une véritable tradition. Elle perdurera environ 150 ans avant de quasiment disparaître après la Seconde Guerre Mondiale... Aujourd'hui, il existe encore quelques voltigeurs de pointe qui continuent de rester obstinément fidèles aux petits soldats de Strasbourg. On les trouve notamment dans les rangs de l'Association des Figurinistes et Collectionneurs de Figurines de l'Est de la France.

Les deux planches ci-dessous sont l'œuvre du dernier fabricant de petits soldats de Strasbourg, Georges Klaenschi (1882-1949). Elles font parties d'une série de 7 planches éditée après 1945 et qui était consacrée à l'armée française. Il a été produit: le 5e Spahis en 1945(2 planches), les chasseurs d'Afrique en 1845 (2 Planches), les pontonniers de Strasbourg en 1793-1801 (2 planches) et l'infanterie de ligne en 1870 (1 planche) . La série devait comporter 44 planches mais la mort de Georges Klaenschi ne permit pas de terminer cette prometteuse série.


Planches des spahis du 5e Régiment de Spahis Marocains au défilé.

5eSpahis_1945V1.jpg

Si vous souhaitez voir les planches en grand format, cliquez dessus.

5e_Spahis1945V2.jpg


Source: François Lotz, Les petits soldats d'Alsace, Editions des Dernières Nouvelles d'Alsace, Strasbourg, 1978

lundi 11 avril 2011

Itinéraire d’un Spahi, le Colonel Teule


Retour sur la carrière d’un spahi, cavalier et parachutiste.

Le Colonel Marc Teule (1910-2009) écrivait lui-même dans son CV : « 37 années de service dont 18 en AFN ». Lorsqu’on sait que ces services ont été accomplis de 1930 à 1967, on peut imaginer les temps troublés que ce soldat a affronté, au sein de la cavalerie, devenue ABC. Mais nous nous intéresserons ici surtout aux débuts de sa carrière, chez les Spahis.

Bachelier, il s’engage à 20 ans (1930) comme spahi, au dépôt du 7ème RSA, à Orange. Brigadier chef, il est admis en 1935 élève officier (EOA) à l’école militaire de cavalerie (EMC) à Saumur.

Colonel-Teule-Spahi.jpg
Photo du lieutenant Teule en grande tenue prise lors de son mariage en 1939.
Si vous souhaitez voir la photo en grand format, cliquez dessus.

Promu sous-lieutenant en 1936, il opte et est affecté au 1er Régiment de Spahis Algériens qu’il rejoint à Alger en 1937. Promu Lieutenant et commandant du 2ème escadron, il est affecté à la garde du port d’Alger en 1940. Il participe en 1942 à la campagne de Tunisie, avec le 3ème escadron. Porté disparu lors du combat d’Osseltia le 22 janvier 1943, il est en fait amené en captivité, démobilisé à Marseille et mis en congé d’armistice, il s’évade en Espagne, où il est interné jusqu’en novembre. Relâché, il va rejoindre son régiment, où il sera promu capitaine en décembre 1943 et chef du 3ème escadron du 1er au mois de mai 1944. Après deux missions en Tunisie, le régiment devenu 1er Régiment de Spahis Algériens de Reconnaissance s’embarque à Oran, débarque en France le 1er octobre pour être directement propulsé en Haute Alsace, participant au sein de la 1ère Division Blindé à la trouée de Belfort et au franchissement du Rhin le 15 avril 1945.


1er_RSA-Tissu-metal.jpg
Insignes du 1er Régiment de Spahis Algériens pour la période 1939-1945.

Au cours de l’énergique poursuite qui conduira le 1er Spahis, jusqu’à Constance et à la frontière suisse, le capitaine Teule s’illustrera particulièrement à la tête de son escadron et recevra la croix de guerre avec deux citations, pour ses actions lors de la traversée de la forêt de Chérimont (18 novembre 1944) et lors de la prise de Schwenningen (avril 1945)°. Débarqué à Alger en septembre 1945, il sera confirmé dans sa fonction de chef d'escadron au 1er Spahis.


Citation-1erRSAR.JPG
Citation à l'ordre du corps d'armée attribuée au 1er RSAR pour sa conduite durant la campagne 1944-1945.
Si vous souhaitez voir la citation en grand format, cliquez dessus.

Il passe par la suite au 5ème Régiment de Chasseurs d’Afrique. Chef d’escadrons, il y servira jusqu’en 1953. Il y sera gratifié du grade de Commandeur de l’Ordre du Nichan Iftikar. Promu chevalier de la Légion d’Honneur en 1953, il est alors muté au 1er Régiment de Hussards Parachutistes (1er RHP, Bercheny Hussard) où il servira dix ans et qu’il commandera entre 1961 et 1963. Ses services durant les opérations en Algérie lui vaudront trois nouvelles citations, au titre de la Croix de la Valeur Militaire. Colonel et officier de la Légion d’Honneur, il sera affecté jusqu’à la fin de sa carrière active, en 1967, dans les services de l’état major de la 44ème Division Militaire.


Détail des citations reçues par le colonel Marc Teule lorsqu'il servait en tant que capitaine dans les rangs du 1er Régiment de Spahis Algériens de Reconnaissance.

Première citation à l'ordre du Corps d'Armée comportant l'attribution de la croix de guerre avec étoile de vermeil. Signée du général de Lattre de Tassigny

Officier d'une grande valeur morale et d'un calme absolu. Ayant reçu, les 17 et 18 novembre 1944 mission de progresser dans la forêt de Cherimont sur un itinéraire très difficile, infesté de mines et battus par les feux de l'ennemi, a mené à bien cette opération se dépensant sans compter, toujours en tête de son groupement organisant lui même l'enlèvement des mines et des pièges.

Seconde citation à l'ordre du Corps d'Armée comportant l'attribution de la croix de guerre avec étoile d'argent. Signée du général Béthouart

Très bel officier d'une bravoure calme et réfléchie, commandant plusieurs fois l'échelon de tête au cours des opérations qui ont mené son régiment de la forêt Noire au Lac de Constance du 17 au 26 avril 1945, a fait l'admiration de tous par son mépris du danger. S'est particulièrement distingué le 20 avril par la prise Schwenningen conduisant personnellement les premiers éléments pénétrant dans la ville.


Fanion du 3e escadron du 1er RSAR que commandait le colonel Teule lors de la campagne 1944-1945.

fanion-1erRSA-CR.JPG

Fanion1erRSA-CR-Rv.JPG


Remerciements particuliers à Mesdames Frédérique Nectoux et Geneviève Vacheret ses deux filles ainsi qu'à son gendre Monsieur Philippe Nectoux pour leur aide précieuse et la mise à disposition de ces souvenirs.



° La relation générale la plus complète de cette épopée (incluant la relation des faits d’armes du 1er RSA) réside dans l’ouvrage du Général de Lattre de Tassigny : Histoire de la Première Armée Française, Editions Plon, 1949

dimanche 3 avril 2011

Spahis par Edmond Lajoux


Faisant suite à l'article Spahis sous la plume de Mac Orlan et les pinceaux de Lajoux voici les planches uniformologiques d'Edmond Lajoux tirées de l'ouvrage Les Africains, mises en couleurs à la main dans les ateliers d'Edmond Vairel, enlumineur.


Spahis algériens

SpahisLajoux6CR.jpg


Officier de spahis algériens

SpahisLajoux7CR.jpg


Spahis & tirailleurs tunisiens

SpahisLajoux2CR.jpg


Spahis marocains grande tenue

SpahisLajoux4CR.jpg


Spahis marocains
SpahisLajoux5CR.jpg


Spahis sénégalais
SpahisLajoux3CR.jpg


Spahis au crépuscule des Dieux

SpahisLajoux1CR.jpg

Si vous souhaitez voir chaque planche en grand format, cliquez dessus.

samedi 26 mars 2011

Spahis sous la plume de Mac Orlan et les pinceaux de Lajoux


Voici quelques dessins tirés du livre La vie pittoresque et sentimentale de l'armée française: les Africains.
Le texte est de Pierre Mac Orlan, il est le reflet de la passion et du respect qu'éprouvait Mac Orlan pour les troupes issues de la Plus Grande France. Les dessins sont quant à eux l'œuvre d'Emond Lajoux, peintre célèbre pour ses réalisations de sujets militaires.
Cet ouvrage se voulait comme le premier tome d'une prometteuse série consacrée à la vie pittoresque et sentimentale de l'armée française mais hélas il semblerait que ce livre n'est pas été suivi d'autres réalisations sur ce thème si poétique.
Rédigé sous l'Occup', il est publié au printemps 1945 alors que ces mêmes "Africains" viennent de jouer un rôle déterminant dans la libération de la France et de son Empire.
Nous noterons que ce livre, comme les autres livres de Mac Orlan consacrés à l'armée française, est passé sous silence dans la plus part des ouvrages traitant de l'œuvre de Mac Orlan...

Cet ouvrage est illustré de 101 compositions dans le texte (d'où sont tirés ces dessins) et de 20 planches hors texte.

Voici les dessins relatifs aux spahis:

Lajoux4CR.jpg


Lajoux2CR.jpg


Lajoux1CR.jpg


Lajoux3CR.jpg

Si vous souhaitez voir chaque dessin en grand format, cliquez dessus.

A suivre...

jeudi 24 mars 2011

Colonel du 4e Régiment de Spahis, vers 1900


Photo du colonel commandant le 4e Régiment de Spahis, prise à Castres vers 1900. A cette époque le 4e Spahis est le dernier né des régiments de spahis. Formé à Sfax (Tunisie) en 1886, il deviendra par la suite le 4e Régiment de Spahis Tunisiens.
Nous sommes ici en présence du chef de corps du 4e Spahis, il est chevalier de la Légion d'Honneur et commandeur de l'ordre du Nichan Iftikhar. Le Nichan Iftikhar était un ordre honorifique tunisien créé en 1837, il récompensait les mérites civiles et militaires et a été attribué jusqu'à sa disparition en 1957 aux Tunisiens comme aux ressortissants étrangers.

colone10.jpg


Si vous souhaitez voir la photo en grand format, cliquez dessus.

PS: Si un aimable visiteur possède le nom de ce chef de corps qu'il n'hésite pas à nous en faire part.

samedi 19 mars 2011

Spahis à monter et à peindre I


Plusieurs fabricants proposent des figurines de spahis à monter et à peindre. Nous vous présentons ci-dessous une partie de cette production.

Tout d'abord, Métal Modèles possède dans son catalogue deux très belles réalisations. Un capitaine de spahis sous le Second Empire d'après une aquarelle de François Hippolyte Lalaisse.

Capitaine de spahis Second Empire, peinture de Daniel Ipperti, Métal Modèles - éch. 54mm

spahis05.jpg

Pour la période contemporaine Métal Modèles propose un maréchal des logis du 1er Régiment de Spahis Algériens dans la tenue qui caractérise les troupes originaires de l'Empire durant la Grande Guerre, c'est à dire la tenue "moutarde". A noter que sur la réalisation de Burno Leibowitz ci-dessous l'uniforme est un peu trop marron et pas assez moutarde. Pour la couleur il faut s'inspirer de l'autochrome du commandant Tournassoud.

Maréchal des logis du 1er Régiment de Spahis Algériens, peinture de Bruno Leibowitz, Métal Modèles - éch. 54mm

fiche_GG23_1.jpg


Pour la même période, JMD Miniatures édite une belle figurine d'un spahi marocain durant la Grande Guerre. La date de 1914 ne correspond pas vraiment à la réalité de l'uniforme. Il faut situer cette représentation plus vers fin 1915.

Spahi marocain 1914, peinture de Jean-Noël Courtois, JMD Miniatures - éch. 54mm
83-spahis_finipetitv2.jpg


Les Espagnols de El Infante ont dans leur catalogue une figurine d'un spahi algérien chargeant lors d'une fantasia. C'est une très belle réalisation d'un spahi monté qui est la seule que nous connaissons. En effet, rare sont les figurines traitant de la cavalerie française présentées à cheval hormis les nombreuses réalisations sur le Premier Empire, les troupes à cheval sont essentiellement représentées à pied... Il faut signaler qu'à quelques détails prêts (couleur du Guennour et sabre), l'uniformologie de cette figurine de spahi algérien est assez juste.

Spahi algérien vers 1912, El Infante Golden Serie - éch. 54mm

thb.aspx.jpeg

à suivre...


Spahis et cavaliers de la remonte d'Afrique


Photo de spahis du 2e et 3e régiment accompagné de cavaliers de la remonte d'Afrique pris en photo à Alger. Ils entourent pour la photo la jeune mascotte du régiment. Plusieurs de ces hommes dont le plus jeune, arborent la médaille du Maroc qui commémore leur participation aux opérations militaires de pacification menées par la France sur le territoire marocains entre 1907 et 1912.

spahismaroc.jpeg

Si vous souhaitez voir la photo en grand format, cliquez dessus.

Brigadier du 1er Régiment de Spahis


Photo d'un brigadier du 1er Régiment de Spahis prise à Béthune probablement à la fin de l'année 1914 ou début 1915. Notre homme porte l'insigne de spécialité maréchal ferrant.
Il est décoré de la médaille coloniale, de la médaille commémorative du Maroc et de l'ordre du Nichan Iftikar.

Spahis1.jpg

Si vous souhaitez voir la photo en grand format, cliquez dessus.

vendredi 11 mars 2011

1ere Brigade de Spahis 1944-1945


La 1ere Brigade de Spahis est reconstituée en 1943 en Afrique du Nord avec à sa tête le colonel Brunot. Elle est l'héritière de la 1ere Brigade de Spahis du colonel Jouffrault, qui s'était illustrée lors de la campagne de 1939-1940 où elle avait été citée à l'ordre de l'armée par le Général Huntziger.

Les régiments qui constituent la 1ere BS pour la campagne 1944-1945 sont le 7e Régiment de Spahis Algériens commandé par le colonel Winsbach et le 5e Régiment de Spahis Marocains qui est sous les ordres du colonel Sabarots. Le colonel Winsbach sera tué en Alsace le 26 février 1945, dès lors le fanion du 7e RSA sera orné d'une queue de cheval blanche en souvenir de la mort au combat de son chef de corps.
Ces régiments sont constitués d'escadrons montées, seules quelques pelotons notamment ceux affectés aux P.40 antichars sont motorisés.

Débarquée en France en septembre 1944, elle est stationnée dans la région de Toulouse pendant quelques semaines avant de monter en ligne vers le Nord-Est de la France où elle est engagée d’abord dans les Ardennes puis en Alsace où elle participe aux combats de la poche de Colmar dans la région Huningue-Mulhouse. Elle atteint le Rhin le 9 février 1945 à Chalampé.

Par la suite, elle est engagée en Forêt Noire où elle est chargée de nettoyer les poches de résistances allemandes. Ses escadrons de pointes atteindront le col de l'Arlberg en Autriche juste avant la fin des hostilités

Ainsi se termine l'épopée de la 1ere Brigade de Spahis qui, comme les deux régiments qui la composent, sera dissoute au début de 1946. Pour sa conduite durant la campagne de 1944-1945, le 7e Régiment de Spahis Algériens est décoré de la croix de guerre avec une citation à l'ordre du Corps d'Armée.


Spahi, René Bouhant, 7e RSA. Peloton P.40 antichars
Pris en photo à Paris lors d'une permission en décembre 1944 où il peut revoir sa mère qu'il avait quittée en 1942 lorsqu'il avait choisit de rejoindre l'Afrique du Nord en passant par l'Espagne, pour s'engager au 1er Régiment de Spahis Algériens.
A son plus grand désarroi, il se rendit compte lors de cette permission que le prestige du burnous et du sable chaud avait été remplacé dans le cœur des petites parisiennes par la bannière étoilée et les chewing gum....

Rene_Bouhant_7eRSA_1944FR.jpg


Sous- officier du 7e RSA, Campagne 1944-1945

Sous-Off_7eRSAFR.jpg

Spahi du 7e RSA, Campagne 1944-1945.

7eRSA_1944-45FR.jpg

Brigadier indigène du 7e RSA pris en photo en Allemagne à l'été 1945.
Notre homme arbore l'insigne premier modèle du 7e RSA.

7eRSA45.jpg

Lieutenant du 7e RSA indication au dos: Forêt Noire juillet 1945.

Contrairement à la photo précédente, l'officier arbore ici le nouvel insigne du 7e RSA qui cohabitera au sein du 7e RSA avec le modèle précédent jusqu'à sa dissolution en 1946. Ces deux photos prisent à la même période semble accréditer la thèse que l'insigne du 7e RSA, fabriqué à peu d'exemplaire, ait été distribué principalement aux cadres européens du régiment.

Lieut_7eRSA_1945FR.jpeg

Prise d'arme de la 1ere Brigade de Spahis
Série de photos prises lors des adieux de la 1ere Brigade de Spahis au Général de Lattre de Tassigny le 4 août 1945 à Neumühl, Allemagne.

Le général de Lattre de Tassigny passe en revue le 7e Régiment de Spahis Algériens

1ereBS_1945FR.jpg

Défilé de la nouba du 7e Régiment de Spahis Algériens

1ereBS_1945-2FR.jpg

Spahis Marocains du 5e RSM posant fièrement lors de la prise d'arme

1ereBS_1945-3FR.jpg
1ereBS_1945-4FR.jpg

Insigne premier modèle du 7e RSA, gravé d'un matricule au revers

ins-7eRSA-1erMod.jpg

Ins_7eRSAFR.jpg

Insigne second modèle du 7e RSA, exemplaire du brigadier-chef Bouhant

copie2de7ersa0039jm8.jpg
Ins_7eRSA_1945FR.jpeg

Insigne tissu Rhin et Danube attribué à titre personnel aux militaires qui ont appartenu à la 1° Armée Française antérieurement au 9 mai 1945, exemplaire du brigadier-chef Bouhant

84082R_D1.jpg


PS: N'hésitez pas à me contacter via l'onglet en haut de cette page, si vous possédez des souvenirs se rapportant à cette épopée.

mercredi 9 mars 2011

12e Régiment de Spahis Tunisiens au Levant


Le 12e RST succède au 11e Régiment de Spahis. Il est créé en 1922 et est stationné au Levant jusqu'à sa dissolution en 1929. Ses escadrons participent aux colonnes Normand et Michaud durant la révolte Druze où ils s'illustrent par leur bravoure.

Spahis du 12e RST portant la chéchia et le cheiche à la mannière des troupes du Levant
Inscription au dos: souvenir de Rakka

12eRST_Rakka.jpg

12erstcopie.jpg

Sous-officier du 12e RST vers 1925

12eRST_Sous-Off.jpg

Diplôme de la médaille commémorative des opérations effectuées en Syrie et Cilicie, attribué à un brigadier du 12e RST

img7885b.jpg
img7886.jpg

Spahi du 12e RST prenant la pose chez le photographe

12eRST_3.jpg

Plaque d'hommage au capitaine André Mailler tombé le 21 juillet 1925 à Kafer "avec la majeure partie de ses spahis".

12eRST_LaHorgne.jpg


Cette plaque a été envoyée, en 1968, au Burnous par l'ambassadeur de France. Elle trônait depuis 1926 et jusqu'à cette date sur la façade d'un bâtiment du quartier des spahis de Beyrouth. Aujourd'hui, elle est scellée au monument national des spahis à la Horgne, Ardennes.

vendredi 4 mars 2011

Lieutenant du 4e Régiment de Spahis Tunisiens


Rare photo d'un lieutenant indigène du 4e Régiment de Spahis Tunisiens qui pose fièrement accompagné de son épouse en costume traditionnel.
Prise à Bône, Algérie dans les années 1930.

Lieut_4eRST.jpg

Si vous souhaitez voir la photo en grand format, cliquez dessus.

dimanche 27 février 2011

Chant des spahis


Chant traditionnel des spahis, bien que faisant référence à la conquête de l'Algérie par les spahis du 1er, 2e et 3e régiment de spahis, il s'est généralisé aussi bien chez les spahis tunisiens que chez les spahis marocains au point de devenir le chant de tradition de l'arme.

Chant Interprété par le Choeur Montjoie Saint Denis (Cavalerie - Chants et sonnerie)

Fichier audio intégré




sahis_7.jpg



Chant des spahis, les mousquetaires

I
Humble troupier à la capote grise,
Et toi lancier au casque étincelant,
Hussard fringant dont la moustache frise,
Inclinez-vous devant ces régiments,
Et quand la poudre, comme la foudre,
Eclate et tombe au milieu du combat,
Tout est carnage, sur leur passage,
L'ennemi fuit et ne résiste pas.
(au refrain)

Refrain
Les Mousquetaires, sur cette terre,
Sont les Spahis aux burnous bleus et blancs,
Arrière ! Arrière ! troupes guerrières,
Vous ne vaincrez jamais ces Régiments.

II
Et vous verrez, sur leurs faces brunies,
De longs sillons, que le fer y creusa,
Et à leurs pieds, les têtes ennemies,
Qu'en moissonnant, leur yatagan faucha,
Jeunes et frivoles, à notre école,
Si vous voulez gagner vos éperons,
C'est dans la plaine, nord-africaine,
Qu'il faut venir, et nous vous dresserons.
(au refrain)

III
Vous y verrez sous un plafond d'étoiles,
A la lueur d'un feu de bivouac,
Qu'un Spahi peut sous sa guitoune de toile,
Dormir en paix ou fumer son tabac,
Et dès l'aurore, qu'il peut encore,
Marcher gaiement, sous un soleil de feu,
Sans une goutte, d'eau sur sa route,
Ni un biscuit, en guise de pot-au feu.
au refrain)

IV
Peut-être un jour, lirez-vous dans l'Histoire,
Nos noms gravés, auprès de noms glorieux
Car si on meurt, par un soir de Victoire,
Le nom lui reste, et l'âme monte aux cieux.
Le Mousquetaire, sur cette terre,
Eut-il jamais de sort plus émouvant,
Car s'il succombe, il a pour tombe,
Le sol d'Afrique, arrosé de son sang.
(au refrain)

Source:
> Les Spahis du 2ème Marocains

samedi 26 février 2011

L'uniforme de l'officier de spahis sous le Second Empire


L’officier Français de spahis sous le Second Empire d’après le règlement de 1858 (Le règlement de 1858 entérine définitivement des usages en pratique depuis le début des années 1850):

Capitaine Spahis SE Aquarelle

Tenue:

· Dolman ou spencer orné de six brandebourgs (dans la pratique il y en a sept depuis son adoption en 1842

· Fourragère en soie noire

· Galons de grade couleur or

· Képi bleu de ciel avec tresse de grade, fausse jugulaire et nœud hongrois sont couleur or

· Ceinture en soie cramoisie, glands et coulant en or

· Pantalon bleu de ciel à bande rouge très ample se resserrant en bas

· Pantalon de route garni de fausses bottes noires

· Caban en drap bleu de ciel, doublé de garance, avec tresses noires et galons de grades en or

· Capote de petite tenue bleu foncé en forme de tunique, sans plis ni fronces, avec parements et pattes de collet garance

· Ceinturon de grande tenue composé de cinq bandes bleu de ciel et de quatre en or, plaque carrée dorée et timbrée d’un croissant et d’une étoile entre deux feuilles de laurier

· Ceinturon de petite tenue en cuir noir verni avec la même plaque

· Dragonne de grande tenue en soie noire, gland et coulant en or

· Dragonne de petite tenue entièrement en cuir noir verni

Sources:
- Collectif , Carnet de la Sabretache : les Spahis, Paris, La Sabretache, 1982, 55p.
- Colonel (H.) R. Noulens, Les Spahis cavaliers de l’armée d’Afrique, Paris, Musée de l’Armée, 1997, 168p.

mercredi 23 février 2011

Spahis.fr charge sur la toile!


Bienvenu sur ce site dédié aux spahis, troupes légendaires de la cavalerie française. Ce site n'a pas vocation à être un site d'historien néanmoins il a pour but d'éclairer l'histoire des spahis au travers de portraits, souvenirs et photos... et ainsi rendre hommage à tous ceux qui entre 1830 et 1962 ont porté le burnous et la chéchia.

Par Yusuf, vivent les spahis!

page 2 de 2 -