Insignes

L’insigne des spahis du 2e Régiment de Spahis Algériens est créé juste avant la Seconde Guerre mondiale, en 1939, par le colonel Burnol qui commandait le régiment à cette période.

On y retrouve d’importants symboles islamiques. La jument du Prophète qui s’inscrit dans un croissant d’or, symbole de résurrection, devant les montagnes du djebel Bou Dergha (400 km au sud sst d’Oran). En haut on retrouve les initiales « S.A. » pour spahis algériens et en bas la patte de collet bleue foncée ornée du chiffre 2. Les premiers insignes sont marqués Drago 25 rue Béranger déposé.

Insigne du 2e RSA premier modèle fabrication Drago 25 rue Béranger déposé.

 

Sous-officier du 2e RSA pris en photo en arborant l’insigne du régiment sur la poche droite en 1939.

 

 

Après le débarquement américain en Afrique du Nord, le régiment est progressivement motorisé pour participer à la Libération. Le nouvel insigne créé en 1945 met en avant cette motorisation. Il est réalisé par le lieutenant-colonel Lecoq. Il est composé d’un écu rouge et blanc qui rappellent la couleur du burnous rouge et des tombôs blancs des spahis d’Oran. Le casque fait référence à l’escadron de Mameluks commandé par Yusuf au moment de la conquête de l’Algérie par la France.

On trouve également deux Toughs à queue de cheval noire utilisés comme symbole de commandement dans la cavalerie ottomane. On retrouve à leurs extrémités la koura (sphère représentant le monde) dominé par le hilal (le croissant de l’Islam). Sur l’écu une jument qui serait celle d’Abd El Kader prise par les spahis en 1847 lors du combat de Taguin et une automitrailleuse américaine AM M8 pour rappeler la nouvelle motorisation du régiment.

La symbolique de ce deuxième insigne se retrouvera sur de nombreux documents ou souvenirs édités par le régiment alors qu’il est stationné en Allemagne au lendemain de la guerre : carnet de chants, historiques, carte de voeux…

Insigne du 2e RSA

Deuxième insigne du 2e RSA fabriqué par Drago en 1945. Il existe des variantes dans l’opacité de l’email. Il existe des variantes en argent et à fond bleu pour l’écu et à tête blanche pour la jument dont la signification échappe à l’auteur de ces lignes.

Photos de spahis arborant le deuxième modèle de l’insigne régimentaire. 

 

 

En 1952, le lieutenant-colonel Sarton du Jonchay fait réaliser un nouvel insigne par la maison Drago. Il met en avant la symbolique ottomane et islamique avec deux sabres orientaux croisés. Le sabre est à la fois un symbole du pouvoir religieux et guerrier. Il ne faut pas les confondre avec les yatagans ou les cimeterres deux autres armes redoutables des troupes de l’ancien Empire Ottoman. C’est en arborant cet insigne à leur poitrine que les spahis du 2e RSA vont participer à la guerre d’Algérie qui sera le crépuscule de ce prestigieux régiment.

Sources:

  • Thierry Moné et Jean-François Tixier, Les insignes des spahis, Charles Lavauzelle, 1999
  • Insignes issus d’une collection privée

N’hésitez pas à nous suivre sur: https://www.facebook.com/spahis.fr/

Read more

L’insigne du 1er Régiment de Spahis Algériens a été créé sous le commandement du lieutenant-colonel Marc, cet insigne évoluera peu au cours des années qui suivront. On peut distinguer trois grands ensembles sur cet insignes: le losange, le croissant et une main stylisée. Cet insigne constitue l’un des plus riches exemples du symbolisme musulman parmi les insignes des régiments de spahis.

insigne du 1er Régiment de Spahis Algériens

Le losange bleu représente la patte de col du régiment: au fil des ans elle comportera deux puis trois soutaches dorées. (Suite à la convention d’Armistice signées après la défaite de 1940, l’ensemble des troupes stationnées dans l’Empire colonial français doivent arborer non plus deux soutaches comme il était commun à quasiment toutes les unités de l’armée française jusque là mais trois soutaches afin de rendre clairement identifiable, aux yeux des Allemands et des Italiens, l’origine géographique des troupes. Cette disposition perdurera dans le temps jusqu’à la fin de la guerre d’Algérie. La plus part des régiments concernés ayant été dissous par la suite.)

Le croissant de lune hillal, la lune revêt une très grande importance dans l’Islam. Elle évoque le changement, le passage d’un monde à l’autre. A l’origine, le croissant apparaît dans la période islamique sur les pièces de monnaie accompagné d’une étoile à cinq ou à six pointes. Symbole de la résurrection, il ornait la pointe des fanions des régiments de spahis.

La main stylisée est une représentation de la main de Fatima considérée comme la mère de tous les croyants. La main droite est bénéfique, la main gauche est néfaste. On peut en déduire que l’insigne du 1er RSA représente le dos de la main droite sur lequel les musulmans lisent le nom d’Allah. Les cinq doigts faisant références aux cinq piliers de l’Islam.

Au début des années 1950 pour symboliser la mécanisation du régiment, une roue dentée sera ajoutée à la périphérie de l’insigne.

insigne du 1er Régiment de Spahis Algériens

Photo d’un spahi arborant la réduction de l’insigne sur son bonnet de police, prise à Médéa.

insigne du 1er Régiment de Spahis Algériens

Cet insigne n’a connu qu’un seul fabricant de 1938 à la dissolution du régiment en 1964, sauf pour une variante éditée à la fin de la Seconde guerre mondiale par Aravit & Pérez à Alger. Autrement la maison Drago s’est chargée de la production de l’ensemble des variantes qui ont eu cours pendant cette période.

Spahi de 1ere classe, arborant l’insigne du 1er RSA sur la poche droite.

insigne du 1er Régiment de Spahis Algériens

insigne du 1er Régiment de Spahis Algériens

Sources: Thierry Moné et Jean-François Tixier, Les insignes des spahis, Charles Lavauzelle, 1999

Read more